Assistance spéciale

Équipements d’aide à la mobilité

Si vous voyagez avec un équipement de mobilité, tel qu’un fauteuil roulant, un déambulateur ou des béquilles, vous pourrez transporter deux dispositifs gratuitement.

Nous vous conseillons de réserver dès que possible, et au plus tard 48 heures avant le départ, l’assistance ou le service complémentaire dont vous avez besoin. Ainsi, nous pourrons prendre toutes les mesures nécessaires pour vous garantir un agréable voyage. Veuillez noter que si vous réservez l’assistance spéciale pour votre vol aller, les arrangements vaudront également pour votre vol retour, à condition que vous voyagiez avec la même compagnie.

Vous ne pourrez réserver le transport de votre fauteuil roulant/équipement de mobilité que sur les vols avec numéro de vol DE. Pour tout autre vol, veuillez contacter la compagnie concernée.

Pour en savoir plus sur la réservation de votre service d’assistance et pour contacter notre équipe d’assistance dédiée, cliquez ici. Nous vous enverrons une confirmation écrite de votre réservation d’assistance spéciale dès qu’elle sera finalisée.

Le jour du départ, veillez à vous présenter à l’aéroport au moins trois heures à l’avance pour les long-courriers, et deux heures pour les vols courts, afin de bénéficier de l’embarquement prioritaire.

Équipement de mobilité manuel

Vous avez besoin d’équipements pour faciliter votre mobilité ? Sachez que nous transportons gratuitement jusqu’à deux dispositifs d’aide (fauteuil roulant manuel, déambulateur, béquilles, etc.).

Les cannes et les béquilles sont admises en cabine. Elles ne sont pas considérées comme des bagages à main et ne seront donc pas prises en compte dans votre franchise bagage autorisée.

Équipement de mobilité électrique

Le type de fauteuil roulant dont vous disposez déterminera la façon dont nous le chargerons dans l’avion. Avant d’embarquer un équipement de mobilité, Condor doit s’assurer qu’il a été conçu conformément aux instructions techniques pour la sécurité de l’OACI (voir ci-dessous). Si nous ne pouvons pas en avoir la garantie, ou si l’équipement n’a pas été conçu selon ces normes, Condor refusera de le transporter. Dans ce cas, Condor n’est pas tenu de sécuriser l’équipement en question.

Le transport d’un équipement de mobilité électrique peut être refusé pour d’autres facteurs, notamment si :

  • ses dimensions excèdent les dimensions des portes de soute ;
  • sa tare  son poids à vide  excède les limites de chargement de l’avion dès lors que toutes les options de répartition de la charge ont été considérées ;
  • Condor n’est pas convaincu que les instructions techniques de l’ICAO relatives au transport sécurisé d’un équipement de mobilité ont été satisfaites.

Condor possède une flotte de différents types d’avions. Au moment de la réservation, nous ne pouvons pas garantir sur quel type d’appareil le client voyagera. Ceci dit, les soutes présentent les dimensions minimum suivantes :

  • Largeur : 1,27 m/50 in
  • Hauteur : 1,07 m/42 in
  • Longueur : 1,4 m/55 in

Veuillez noter que certains types d’avions ont des dimensions supérieures à celles indiquées ci-dessus. Ainsi, si votre équipement de mobilité excède ces dimensions minimales, veuillez nous contacter afin que nous puissions examiner vos besoins.

De quelles informations avons-nous besoin ?

Si vous souhaitez voyager avec un fauteuil roulant équipé de batteries, vous devrez nous communiquer les informations suivantes avant votre départ :

  • la marque et le modèle de l’équipement de mobilité électrique ;
  • les dimensions (à savoir longueur x largeur x hauteur) ;
  • la tare ou le poids à vide ;
  • le nombre de batteries.

Le type de batterie :

  • WCBD - batteries inversables ;
  • WCBW - batteries humides - non inversables ;
  • WCLB - batteries lithium-ion.

Conformément au règlement (CE) 1107/2006, les personnes en situation de handicap et à mobilité réduite doivent notifier leur demande d’assistance à Condor au moins 48 h avant leur départ.

Équipement de mobilité avec batteries au lithium

Afin de garantir le transport sécurisé de votre fauteuil roulant/équipement de mobilité, il y a lieu de prendre quelques mesures avant de le charger dans l’avion. Nous vous inviterons donc à accomplir les gestes suivants :

  • Lorsqu’un équipement de mobilité muni de batteries au lithium a été conçu de façon à ce que l’utilisateur puisse enlever sa/ses batterie(s) (par ex. dans le cas d’un dispositif pliable), il convient de retirer la batterie, de protéger les bornes contre les courts-circuits et de charger la batterie dans la cabine de l’appareil.
  • Si la batterie doit être détachée du fauteuil roulant, elle ne pourra pas dépasser 300 Wh. Si le dispositif est équipé de deux batteries, elles ne pourront pas dépasser 160 Wh chacune. Les batteries doivent être protégées des courts-circuits et transportées en cabine.
  • Vous pouvez emmener au maximum une batterie de rechange ne dépassant pas 300 Wh ou deux batteries de rechange ne dépassant pas 160 Wh chacune. Les batteries de rechange doivent être protégées des courts-circuits et transportées en cabine.
  • Les batteries installées doivent être solidement fixées au fauteuil.
  • Les circuits électriques doivent être bloqués pour empêcher toute activation involontaire. Il existe différentes façons de bloquer les circuits afin de prévenir ces accidents. Certaines batteries ont une clé qui permet de mettre l’équipement hors tension et de retirer la batterie. Un équipement de mobilité muni d’un simple bouton-poussoir « marche/arrêt » risque d’être réactivé pendant le vol par un mouvement accidentel des bagages ou de la soute. Il convient donc de prendre des mesures supplémentaires pour bloquer les circuits de ces équipements, par exemple en débranchant les connecteurs ou les fiches de câbles électriques, ou en branchant une fiche de sécurité (de type Airsafe, par ex.) dans la prise de charge de votre appareil.
  • Les bornes des batteries doivent être protégées des courts-circuits. Les bornes des modèles actuels d’équipements de mobilité électriques bénéficient souvent d’une telle protection grâce à l’encastrement des batteries, qui font partie intégrante du dispositif. Les batteries ne doivent pas nécessairement être débranchées. Toute manipulation incorrecte augmente en effet le risque d’incendie.  Pour les modèles où les batteries sont à découvert, il peut être nécessaire d’isoler les bornes, par exemple à l’aide d’un ruban d’isolation électrique.

Équipement de mobilité avec batteries INVERSABLES

Afin de garantir le transport sécurisé de votre fauteuil roulant/équipement de mobilité, il y a lieu de prendre quelques mesures avant de le charger dans l’avion. Nous vous inviterons donc à accomplir les gestes suivants :

  • Les bornes des batteries doivent être protégées des courts-circuits. Les bornes des modèles actuels d’équipements de mobilité électriques bénéficient souvent d’une telle protection grâce à l’encastrement des batteries, qui font partie intégrante du dispositif. Les batteries ne doivent pas nécessairement être débranchées. Toute manipulation incorrecte augmente en effet le risque d’incendie.  Pour les modèles où les batteries sont à découvert, il peut être nécessaire d’isoler les bornes, par exemple à l’aide d’un ruban d’isolation électrique.
  • Les batteries installées doivent être solidement fixées au fauteuil.
  • Aucune batterie de rechange n’est autorisée.
  • Lorsqu’un équipement de mobilité a été conçu de façon à ce que l’utilisateur puisse enlever sa/ses batterie(s) inversable(s) (par ex. dans le cas d’un dispositif pliable), il convient de retirer la batterie, de protéger les bornes des courts-circuits, d’envelopper la batterie dans un emballage solide et rigide et de la charger en soute. Condor ne fournit pas d’emballages. Le client se chargera lui-même d’envelopper les batteries.
  • Les circuits électriques doivent être bloqués pour empêcher toute activation involontaire. Il existe différentes façons de bloquer les circuits afin de prévenir ces accidents. Certaines batteries ont une clé qui permet de mettre l’équipement hors tension et de retirer la batterie. Un équipement de mobilité muni d’un simple bouton-poussoir « marche/arrêt » risque d’être réactivé pendant le vol par un mouvement accidentel des bagages ou de la soute. Il convient donc de prendre des mesures supplémentaires pour bloquer les circuits de ces équipements, par exemple en débranchant les connecteurs ou les fiches de câbles électriques, ou en branchant une fiche de sécurité (de type Airsafe, par ex.) dans la prise de charge de votre appareil.

Équipement de mobilité avec batteries NON INVERSABLES

Afin de garantir le transport sécurisé de votre fauteuil roulant/équipement de mobilité, il y a lieu de prendre quelques mesures avant de le charger dans l’avion. Nous vous inviterons donc à accomplir les gestes suivants :

Chargement debout possible

Si le fauteuil roulant/l’équipement de mobilité peut être chargé, arrimé, immobilisé et déchargé en position verticale, la batterie ne doit pas être retirée du fauteuil/de l’équipement. 

Veuillez vous assurer que :

  • les bornes de la batterie sont protégées des courts-circuits, par ex. en étant logées dans un boîtier ;
  • la batterie est solidement fixée au fauteuil roulant/à l’équipement de mobilité ;
  • les circuits électriques ont été isolés.
  • Aucune batterie de rechange n’est autorisée.

Chargement debout impossible

Si le fauteuil roulant/l’équipement de mobilité ne peut pas être chargé, arrimé, immobilisé et déchargé en position verticale, la batterie doit être retirée. Le fauteuil roulant/l’équipement de mobilité peut alors être transporté comme bagage enregistré, sans aucune restriction. La batterie, une fois retirée, doit être transportée dans un emballage solide et rigide, selon les conditions suivantes :

  • L’emballage doit être étanche et résister au liquide de batterie.
  • La batterie doit être protégée contre les courts-circuits, solidement bloquée en position verticale dans son emballage et enveloppée d’un matériau absorbant compatible en quantité suffisante pour absorber la totalité de son contenu liquide.
  • L’emballage doit porter la mention « BATTERIE HUMIDE AVEC FAUTEUIL ROULANT » ou « BATTERIE HUMIDE AVEC ÉQUIPEMENT DE MOBILITÉ » et doit être muni de l’étiquette de risque « CORROSIF » ainsi que d’une étiquette de sens.
  • Aucune batterie de rechange n’est autorisée.

Condor n’est pas responsable de l’emballage des batteries. L’emballage doit être effectué par une compagnie de transport de marchandises, conformément à la réglementation sur le transport de marchandises dangereuses en vigueur.  Nous recommandons à nos clients de prendre ces dispositions à l’avance.

Nous conseillons également de munir autant que possible les batteries non inversables de bouchons d’aération étanches.

Réclamations et indemnisation

Votre fauteuil roulant/équipement de mobilité n’est pas arrivé à bon port ? Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici.